NebuloRitmia : sons sculptés en temps réel

for electronic devices with 6 interpreters
(2020)
dur : ca. 17'00" 


 

First performance : February 9, 2021

at Université Jean Monnet de Saint-Étienne

Commissioned by: Centre national de création musicale (GRAME)

About the piece

 

French (original) 

 

NebuloRitmia est conçue comme une sculpture sonore immatériel. À l’écart de l’aspect visuel de la sculpture, il s’agit d’un événement acousmatique construit en temps réel où les interprètes vont modeler ou sculpter les sons et les événements à l’intérieur d’une forme prédéterminée pour façonner cette pièce semi-improvisée. 

 

À partir de divers processus algorithmiques et à travers cette précision d’horlogerie dont les ordinateurs sont merveilleusement capables, la pièce explore l’ambiguïté entre les nuages de sons et des textures qui vont donner forme ou insinuer des processus et des images rythmiques inspirées notamment (et vaguement) de la musique africaine et caribéenne. Elle aurait pu (elle aurait dû ?) s’appeler Clocks and Clouds Revisitée, en hommage à l’œuvre de György Ligeti (dont son esprit a fortement nourri l’imaginaire de l’œuvre actuelle) ; mais au contraire de l’œuvre de Ligeti elle explore un angle plus paysagiste qui fait éco à la nature.    

 

 

La pièce est une commande du Centre national de création musicale (GRAME) et a été fait en collaboration avec le département de Musique et Musicologie de l’université Jean Monnet dans le cadre d’un projet pédagogique avec les élèves en L2.