Débris d'instants furtifs

for bass clarinet, viola and percussion
(2021)
dur : ca. 10'00" 

First performance : October 31, 2021

by l'Instant Donné (Mathieu Steffanus, Elsa Balas & Maxime Echardour)

at La Marbrerie, Montreuil (France) 

Publisher : BabelScores

get score :

babel-scores-logo.png

About the recording : 

L'instant Donée
(Mathieu Steffanus, Elsa Balas & Maxime Echardour
)
Studio recording

About the piece

 

French (original) 

 

Débris d’instant furtifs a été travaillé en collaboration étroite avec l’ensemble l’Instant Donné. Durant l’atelier la pièce a traversé plusieurs versions, des nombreux fragments ont été écrits et réécrits ; comme il arrive souvent dans l’acte de composition : fait des essais, de recherches et des tâtonnements. 

 

Cependant ils n’ont pas tous subsisté, ni aux circonstances de l’atelier ni à mes exigences. Ce qui est empreint dans la partition n’est rien d’autre que les vestiges qui ont survécu. Une collection de bribes qui ont trouvé une forme, une manière de coexister ensemble comme un diptyque de contradictions où deux grands traits se trouvent en opposition.  

 

En premier lieu, il y a une volonté de travailler sur les rythmes populaires du caraïbe. Non pas pour les restituer mais au contraire, pour les déformer et en user à ma guise. Travailler avec le groove dans une sorte de collage de musique populaire composé des images musicales qui m’accompagnent depuis l’enfance.         

 

Face à ce collage rythmique une musique plus flottant (et aquatique) s’y oppose. Moins rigide et moins enjouée, elle dévoile un léger bercement qui reste suspendu ; où la musique ne se termine pas (…pas vraiment) elle s’arrête naïvement : laissée brisée, inaffirmée et suspendue.     

 

La pièce est très chaleureusement dédiée aux musiciens de l’instant donné (Mathieu, Elsa et Maxime — selon l’ordre de la partition) pour le temps qu’ils ont accordé à tous les tours et détours de ma pensée musicale.